COLLOQUE « Textes et pratiques religieuses dans l’espace urbain européen (XIVe-XVIIIe siècles) » 22-24 MARS 2017

 

Textes et pratiques religieuses dans l’espace urbain européen

(XIVe-XVIIIe siècles)

 

1er Colloque du projet EUDIREM

coord. par Elise Boillet et Gaël Rideau

 22-24 mars 2017, CESR, Tours

Le projet EUDIREM est centré sur l’analyse des pratiques religieuses en lien avec l’espace urbain dans l’Europe chrétienne des XIVe-XVIIIe siècles. Il veut interroger ces pratiques sous l’angle de l’expérience vécue.

Dans ce cadre, un premier colloque est organisé en mars 2017 sur le rapport entre textes et pratiques religieuses. Il s’agit de prendre en compte et de faire jouer les différents aspects de ce rapport, qui inclut l’usage des textes comme supports à des pratiques religieuses (lecture, méditation, prière, chant et autres performances), mais aussi la production de textes comme pratique religieuse (la copie et l’écriture en tant qu’elles constituent un exercice spirituel) et comme représentation de pratiques religieuses (discours théorique, discours littéraire, ego-document).

Pour explorer ces différents aspects, qui mettent en jeu des problématiques de circulations, de transferts et d’appropriations, le colloque veut prendre en compte la pluralité des dimensions de la vie religieuse : privée/publique, individuelle/collective, orale/écrite, spontanée/rituelle, liturgique/festive, théorique/pratique, fictive/effective. Ces dimensions seront considérées de manière spécifique, afin de réfléchir à leur construction et à leur validité.

 

Dans cette interrogation globale, quelques thèmes seront plus particulièrement scrutés :

  • la place des textes dans les rituels et les fêtes : procession, prédication et théâtre religieux
    leur place dans les pratiques de piété individuelles et domestiques : apprentissage, lecture, récitation, méditation, prière, copie, écriture.
  • la circulation des textes : entre pratiques publiques et privées, communautaires et individuelles, entre oral et écrit, par le biais des traductions, entre genres littéraires, entre support manuscrit et imprimé, entre support de l’image et du texte.
  • la controverse, la propagande et la censure concernant les pratiques religieuses et les textes qui s’y rapportent.
  • la relation du texte à l’espace (lieu de culte ; espace domestique ; espaces privés ou de travail permettant de se réunir, tels que salons et jardins, boutiques et ateliers ; rues, places et marchés ; nature) : il peut s’agir de la production de textes propres à ces espaces, ou bien d’usages particuliers de textes plus généraux.

 

A venir: LE PROGRAMME


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *